Gardes et astreintes

 

L'an dernier nous avons lancé une enquête auprès des chefs de filière et des chefs internes des différentes villes pour faire un point sur le respect du repos de garde et du paiement des gardes et astreintes. Cette enquête sur tout le Languedoc-Roussillon nous a mis en évidence que dans 80% des cas, les astreintes et gardes s'inscrivent dans la légalité au niveau de la rémunération. Au niveau du respect du repos de garde, il est respecté dans la quasi totalité des gardes de médecine, d'urgence et d'anesthésie et réanimation, dans une majorité des gardes de spécialité médicale, et de façon moins fréquente en chirurgie. Le non respect du repos de garde est dans la majorité lié à l'impossibilité de certains services de tourner en effectif réduit, mais aussi au désir d'internes d'être présent sur leur repos de garde pour continuer la formation. Ceci pose bien sur des problèmes car un interne présent sur un repos de garde à l'hôpital n’est couvert par aucune assurance professionnelle en cas de faute (rappelez vous de la «  faute détachable du service »)

Cet état des lieux des gardes et astreinte aura été une bonne surprise car il a mis en évidence un respect important de la législation en la matière. Ce travail nous donne une bonne base pour enchainer sur la réforme du temps de travail des internes et l'application des temps de formation voulu par la nouvelle loi qui pose comme nous le savons tous un grand nombre de problème.

N’hésitez pas à nous faire part de vos situations dans vos services. Vos représentants au SILR continuent à travailler sur ces dossiers compliqués et prenant,  afin de toujours améliorer notre internat et notre formation !

Les conférences Eric Delous et autres formations

 

Encore une fois le SILR mouille le maillot pour ses internes mais aussi pour les externes de Montpellier de Nîmes :

- Pour nos jeunes internes qui veulent découvrir la recherche documentaire, qui ont leurs premier biblio/staff etc... Nous organisons avec le support de la BU des séances de formations biblio plusieurs fois dans l'année.

- Pour nos vieux briscards qui planchent sur leur mémoire/thèse/master... Nous organisons avec l'aimable participation de Mma Fabbro Pascale et de l'équipe du BESPIM des formations statistiques pour comprendre le monde obscur de la recherche clinique; objectif : comprendre comment s'organiser pour faire un protocole, à qui et où s'adresser, un peu de cadre légal. Puis des bases de stats et un TP pour pouvoir se débrouiller un peu tout seul sur des logiciels en lignes.

- Pour nos pious pious, c'est grâce à vous que nous pouvons faire vivre les conférences Delous sous leurs différentes déclinaisons : Confs' d'été, de spécialité, indifférenciées et universitaire... Et pourquoi pas un retour du tutorat personnalisé l'année prochaine. Pour cette année le programme est bouclé, guettez vos mails en mars-avril pour le début des insciptions pour l'année prochaine.

Le Mot du Président

 

Chers co-internes, amis et adhérents,

Vous avez décidé lors de la dernière Assemblée Générale du SILR de nous faire confiance pour vous représenter et diriger le Syndicat des Internes du Languedoc Roussillon en cette nouvelle année et au nom de toute l’équipe, je vous en remercie.

S’investir dans une association locale ou un syndicat n’est jamais tache facile et je souligne ceux qui ont réussi à franchir le pas.

N’oubliez jamais que le syndicat des internes n’est autre que celui que vous en faites !

J’aurais évidemment préféré vous parler dans un contexte différent, même si la peur fait place au fil des jours à la fraternité et la solidarité.

Ces valeurs importantes à nos yeux d’internes et de médecins se doivent de perdurer et nous sommes là pour en témoigner : les spécialités chirurgicales, la médecine générale et les autres spécialités médicales représentées en une seule et même structure : le Syndicat des internes du Languedoc-Roussillon.

L’année passée fut riche en émotions dans le monde médical : le temps de travail des internes qui se modifie, des craintes administratives et médicales sur notre formation, la loi de santé encore discutée à l’heure actuelle à l’assemblée nationale, les dispositifs de l’année recherche, la réforme du 3eme cycle modifiée en permanence par les différents collèges de spécialité, … Et au niveau local avec des choix de plus en plus complexes, des rencontres avec les affaires médicales des Centres hospitaliers, la gestion des internats,… et des évènements festifs dont la réputation n’est plus à faire!

Nous espérons une année syndicale aussi riche que celle qui nous a précédés, et nous continuerons à mener avec tout autant de plaisir, la représentation que vous nous avez confié.

En espérant que chacun d’entre vous a pu trouver sa place dans son nouveau stage et réalise au mieux l’exercice de la médecine qu’il convoite, je m’associe avec toute l’équipe du SILR pour vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Pour le SILR

Guillaume PETITEAU

Président du SILR