LIPSEIM

Created with Sketch.

Ligue Pour la Santé des Etudiants et Internes en Médecine

La LIPSEIM est née d’un drame. Un an après la mort de leur fille, jeune interne victime d’épuisement professionnel, ses parents constatent rien ne change. Avec d’autres familles touchées par ce drame et avec des internes, ils créent le 2 mai 2020 la LIPSEIM, Ligue Pour la Santé des Etudiants et Internes en Médecine.

La LIPSEIM fédère les jeunes, les familles, les patients, les citoyens et lutte pour l’amélioration des conditions de formation, de travail, d’exercice et de vie des acteurs de la santé et, en particulier, des étudiants et internes en médecine. La LIPSEIM se positionne comme lanceur d’alerte, et mobilise l’opinion publique en interpellant les autorités et l’ensemble des citoyens. La LIPSEIM soutient dans leurs difficultés les victimes et les proches, frappés par un accident ou un deuil.

ACTIONS

1. Assistance et orientation des personnes en souffrance
Chaque mois des étudiants en santé mettent fin à leurs jours, et ce n’est que la face visible d’une situation qui continue de se dégrader indépendamment de la crise sanitaire. Des étudiants ou jeunes médecins en souffrance adressent régulièrement des appels au secours à la LIPSEIM. Ce sont souvent des situations complexes, qui n’ont pas suscité de réactions appropriées de la part de l’establishment médical. En collaboration avec d’autres acteurs (Syndicats, médecins du travail, structures de soutien, etc.), la LIPSEIM intervient auprès des autorités compétentes pour rechercher des solutions et oriente les victimes vers des professionnels qualifiés, pour les aider à se reconstruire et à défendre leurs droits. Sollicitée par des familles, la LIPSEIM apporte un soutien adapté à chaque situation et offre aux proches des victimes un lieu de parole et d’échanges.

2. Actions de prévention et de sensibilisation
Début sa création et malgré le contexte difficile de crise sanitaire, la LIPSEIM est allée dans de nombreuses villes de France (Marseille, Lyon, Paris, Angers, Grenoble, Strasbourg…) à la rencontre des jeunes promotions d’internes à la veille de leur 1er semestre d’internat, pour les sensibiliser aux risques psycho- sociaux auxquels ils sont particulièrement exposés, sans y être préparés lors de leurs études et leur formation.

Depuis 2021, la LIPSEIM complète ce dispositif par d’autres actions similaires de prévention à l’occasion de séminaires de spécialité ou de réunions d’inter stage.

3. Alertes et interventions auprès des autorités politiques et médicales
La LIPSEIM opère une veille permanente : systématiquement, elle dénonce auprès de l’opinion publique et alerte les autorités concernées en cas d’infraction au droit, qu’il s’agisse du temps de travail, des conditions de travail ou de délits relevant d’une juridiction pénale (harcèlement en particulier). La LIPSEIM participe au débat public (congrès, séminaires, tables rondes, réunions) pour proposer des solutions concrètes visant à améliorer les conditions de vie, de formation et de travail des étudiants en santé.

La LIPSEIM entretient des relations avec les syndicats d’étudiants, les facultés de médecines, les Commissions Médicales d’Etablissement, les représentants de l’Ordre des Médecins, et travaille en collaboration avec d’autres associations. La LIPSEIM est force de proposition, elle entend construire des solutions pour que les choses changent, et elle est reconnue comme un acteur à part entière, qui apporte aussi un regard, une ouverture, une expérience, des compétences extérieurs au système de santé. Elle n’hésitera pas à engager le cas échéant des actions et des recours juridiques pour obtenir justice et réparation auprès des tribunaux et autorités compétentes

Le nombre et la diversité des adhérents et des bienfaiteurs de la LIPSEIM démontrent son utilité et sa légitimité : la LIPSEIM est porteuse d’espoir.

Pour en savoir plus : www.lipseim.fr