Internat Eric Delous, CHU Lapeyronie 371 av. du Doyen G. Giraud
04 67 33 83 10

Se former ailleurs

Created with Sketch.

Inter-CHU

Qu'est ce que c'est ?

Il s'agit d'un stage réalisé au cours l'internat, en dehors de la subdivision d'origine, c'est-à-dire en dehors des CHU Languedoc-Roussillon, ou à l’étranger.

Tous les semestres, une commission universitaire se réunit pour étudier les dossiers déposés et accepter ou non une demande d'inter-CHU.

Cette commission est composée au minimum de :

- du responsable universitaire du Troisième cycle (TCEM) (2014-2015 : Pr Lequellec)

- un représentant de la D.A.M (Direction des Affaires Médicales du CHU) (2014-2015 : Mme Garrido)

- un représentant de l'A.R.S (2014-2015 : Mme Bernard)

- un représentant de la scolarité du TCEM (2014-2015 : Mme Barral)

- un représentant des internes

Comment ça marche ?

Il faut en assimiler le fonctionnement (universitaire et financier) pour comprendre pourquoi un inter-CHU sera accepté ou non.

Plusieurs points cruciaux articulent l'organisation d'un inter-CHU :

1. Sélectionner un service d'accueil, et s'accorder avec le chef de service pour une période précise.

Le plus souvent, cette étape est la plus simple : le chef de service d'accueil est plutôt flatté que des internes demandent à venir dans son service, donc à tendance à donner un accord facilement. Et ce d'autant que ce n'est pas lui (ou pas son CHU) qui financera le poste, donc pour lui on travaille gratuit, c'est d'autant plus facile de dire oui.

2. Informer les responsables de sa filière : interne référent et coordonateur régional

Pour le versant universitaire, un interne en inter-CHU est un interne qui manque à son CHU d'origine.

En effet, il laisse un poste vaquant sur les terrains de stage habituels de sa propre filière. C'est pourquoi il faut avertir les responsables de sa filière pour permettre une organisation tangible à l'intérieur de sa propre filière.

Il faut éviter que le départ d'un interne crée un manquement dans une filière précise.

Concrètement, il parait difficile de laisser partir 3 ou 4 internes d'une même spécialité à la même période, au risque de créer des défauts de fonctionnement des services du CHU d'origine.

L'accord du coordonateur du DES(C) de la région d’origine prend donc toute son importance, il peut refuser une demande d'inter-CHU si elles sont trop nombreuses pour une période donnée.

3. Déposer un dossier à la faculté, qui sera étudié lors de la commission interCHU

Il est indispensable de faire preuve d'anticipation pour s'adapter à toute lenteur administrative potentielle.

Sur le versant financier, un interne partant en inter-CHU est financé par sa région d'origine, donc par l'ARS du Languedoc Roussillon, c'est pourquoi un représentant de l'A.R.S siège à la commission inter-CHU.

L'ARS examine donc attentivement chaque demande d'inter-CHU pour en évaluer la pertinence et la validité, c'est notre employeur (en partie), ils veulent savoir qui ils payent (pour travailler pour quelqu'un d'autre) et pourquoi (ca parait légitime).

Dates de dépôt des dossiers de candidatures :

Pour un stage de mai à novembre : avant le 1er OCTOBRE.

Pour un stage de novembre à mai : avant le 1er AVRIL.

Pourquoi faire un inter-CHU ?

Plusieurs sources de motivation peuvent être mises en avant :

- Découvrir un nouveau pays, une nouvelle région, de nouvelles manières de travailler

- Compléter sa formation dans un domaine, avec une approche différente du CHU d'origine (différentes "écoles")

- Assimiler une technique non développée dans le CHU d'origine

- S'intégrer à une équipe de référence dans un domaine précis

- Anticipation du post-internat, ou préparer un master 2

- Incitation à la mobilité par son chef de service ou coordonateur de filière

- Rapprochement familial ou du conjoint

A quel moment faire un inter-CHU ?

Il est nécessaire d'avoir validé au moins deux stages au sein de la subdivision d'origine.

(articles 17 et 18 de l’arrêté du 04/02/2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en troisième cycle des études médicales).

Il est impératif d'anticiper un inter-CHU plusieurs semestres à l'avance :

D'une part, le service d'accueil souvent très attractif pour les internes, peut ne pas être disponible avant plusieurs semestres (un service n'accueille théoriquement qu'un seul inter-CHU à la fois). Dans les services les plus prisés, il est parfois nécessaire de s'y prendre 2 à 3 ans à l'avance.

D'autre part, à un niveau local, et pour une bonne organisation de sa propre filière, il parait indispensable d'informer au minimum l'interne référent et le coordonateur régional du DES(C) réalisé, afin d'anticiper la répartition des internes d'une filière sur les terrains de stages disponibles. Vous trouverez leur contact sur ce site rubrique formation.

Combien peut-on faire d'inter-CHU ?

Les internes et les résidents peuvent demander à réaliser au maximum trois stages dans une subdivision autre que celle dans laquelle ils ont été affectés, de préférence au sein de l'interrégion d'origine (pour nous : Montpellier, Aix-Marseille et Nice). Les stages effectués à l'Ecole des hautes études en santé publique sont considérés comme des stages hors subdivision, sauf pour les internes de santé publique.

(articles 17 et 18 de l’arrêté du 04/02/2011 relatif à l’agrément, à l’organisation, au déroulement et à la validation des stages des étudiants en troisième cycle des études médicales).

Comment faire mon dossier ?

Les renseignements administratifs à compléter sont nombreux, et il est impératif de s'y prendre à l'avance pour réunir toutes les pièces.

La date limite de dépôt de dossier à la faculté est plus de 6 mois avant le départ.

Le dossier à compléter est téléchargeable sur le site des Agences Régionales de Santé (ARS) des régions d’origine.

Vous pouvez également cliquer sur ce dossier mis à jour en mars 2015 : dossier-stages-hors-subdivision_mars_2015

Il est composé généralement :

-D’une lettre de motivation, avec un « vrai » projet de stage.

-De l'accord du coordonateur inter régional d'origine du DES(C)

-De l'accord du coordonateur local du DES(C) d'origine.

-De l'accord du responsable médical du lieu de stage d'accueil.

-De l’avis du Directeur de l'établissement d'accueil.

Vous devez renvoyer votre dossier:

- avant le 1er octobre, pour le semestre de mai à octobre

- avant le 1er avril, pour le semestre de novembre à avril

Le dossier est ensuite examiné en commission des inter-CHU, qui se réunit deux fois par an. Pour défendre votre projet au mieux, envoyez une copie de votre dossier (notamment projet de stage et lettre de motivation) au SILR.

Spécificités locales :

Pour les Inter-CHU sur la région parisienne, il est nécessaire d’obtenir en plus l’avis du SIHP : le syndicat des internes de l’AP-HP.

Effectivement, l'APHP concentre quasiment 50% des demandes d'inter-CHU, et ils se réservent un droit de "sélection" ou de filtre concernant les demandes.

Pour les Inter-CHU dans les DOM-TOM, le financement est effectué non pas par le CHU d’origine, mais par celui d’accueil. Le billet d’avion aller/retour est généralement remboursé. L’ARS d’Aquitaine est l’interlocuteur dans ce cas.

Et à l'étranger ?

Un projet plus détaillé par le service d'accueil est généralement nécessaire.

La faculté de Montpellier est de plus en plus ouverte à ce type de projet et soutient de manière prioritaire tout départ à l'étranger motivé par un projet bien défendu.

 Une fois l’accord du chef de service obtenu, vous pourrez trouver les informations nécessaires pour faire votre inter-CHU « en règle » dans plusieurs pays d’Europe en cliquant ICI.

Les critères de sélection des dossiers:

1. Inter-CHU à l’étranger

2. Ancienneté de l’Interne

3. Qualité du dossier

4. Antécédent de refus d’un inter-CHU

En conclusion :

L'interCHU est une chance de diversifier sa pratique et d'enrichir son expérience dans un domaine.

Le SILR vous aide et vous soutient pour faire aboutir ce projet.

Le maitre mot de l'inter-CHU est : anticipation.

Contactez-nous pour tout renseignement supplémentaire.

 

 

Stage à l'Etranger

Valider des stages en travaillant à l'étranger...le rêve ! A l'heure actuelle il existe deux solutions pour s'expatrier durant son internat :

1ère solution, presque la plus simple, prendre une dispo et vaquer par monts et par vaux faire sa vie. Comment demander (et obtenir) sa disponibilité ? .

2ème solution, demander un Inter-CHU pour un stage dans un hôpital exterieur, la procédure est la même.

Anticipez bien votre demande ! Il faut s y prendre à l'avance mais vous bénéficierez d'une priorité par rapport aux stages Inter-CHU en France.


 

Stage en DOM TOM

Façon agréable de valider un périphérique, tout en profitant des charmes des tropiques... (sans oublier que certains services lointains ont une très bonne réputation ou traitent des pathologies spécifiques intéressantes à connaître). Mais ne peuvent prétendre partir :

> Que les internes de spé ayant au minimum 4 semestres d'ancienneté

> Qu'après avoir validé 2 ou 3 semestres selon les destinations pour les internes en médecine générale.

Voici une flopée de documents où tout est bien expliqué :

1) Liste des stages formateurs en DOM-TOM : ICI

2) Mode d'emploi pour les internes en Spé : ICI

3) Mode d'emploi pour les internes en Méd G : ICI

4) Liste des Coordonateurs de DES et DESC en DOM-TOM : ICI

Un conseil : Cherchez et contactez vous même le service susceptible de vous accueillir et essayer d'avoir l'accord du chef de service, avant même de constituer le dossier.

Enfin si vous souhaitez sous-louer votre logement pendant votre absence,
Nous pouvons diffuser votre annonce sur les panneaux de l’internat et notre site.

Il est possible également de demander les coordonnées des internes qui viennent en INTER-CHU sur Montpellier le semestre de votre départ.

Dates de dépôt des dossiers de candidatures :

Pour un stage de mai à novembre : du 15 septembre au 20 décembre

Pour un stage de novembre à mai : du 15 février au 20 mai

2 liens utiles :

http://www.univ-bordeauxsegalen.fr/fr/universite/administration/direction-des-relations-exterieures/departement-de-formations-dans-les-dom-tom.html


Hippokrates Exchange

Pour les internes ou jeunes diplômés de médecine générale, il est possible d'aller faire 2 semaines de stages dans un pays d'Europe grâce au programme HIPPOKRATES EXCHANGE. Vous serez encadrés et vous aurez tout un programme de formation pré-établi. Ces stages sont ambulatoires dans une structure de soins de ville (souvent type maison de santé plus que cabinet isolé).

Il faut s y prendre au moins 4 mois à l'avance et parler la langue du pays où vous souhaiteriez faire ce stage de manière suffisante (un court entretien téléphonique aura lieu avec le maître de stage). Les frais sont à votre charge, mais l'expérience est unique.

Il est également négociable de faire valider ce stage par votre coordonnateur pour ne pas utiliser vos congés. Pour plus d'infos, c'est par ici : http://vdgm.woncaeurope.org/tags/hippokrates-exchange


 

Missions Humanitaires

L'UFR est plutôt favoragle à ce que vous puissiez participer à des missions humanitaires.

Sous réserve de l'accord de votre chef de service, et de la validation de votre projet de mission par votre coordonnateur, vous pouvez partir jusqu'à 2 mois à l'étranger, sans utiliser vos congés (le temps minimal de stage pour le valider étant de 4 mois, donc gare à l'arrêt maladie si vous utilisez vos 2 mois entiers).